Valeurs d’onirisme consonantes

Détails de La villa Savoye de Le Corbusier /Composition photographique 2005: 10charles edouard

Tout espace vraiment habité porte l’essence de la notion de maison. Nous verrons comment l’imagination travaille dans ce sens quand l’être a trouvé le moindre abri : nous verrons l’imagination construire des murs avec des ombres impalpables, se réconforter avec des illusions de protection — ou inversement tremblant derrière des murs épais, douter des plus solides remparts. Bref, dans la plus interminable des dialectiques, l’être abrité sensibilise les limites de son abri. Il vit la maison dans sa réalité et dans sa virtualité, par la pensée et les songes.
Dès lors, tous les abris, tous les refuges, toutes les chambres ont des valeurs d’onirisme consonantes.

Gaston Bachelard, La poétique de l’espace. Lire en PDF
Vidéo :  La villa Savoye