En silence !

L’étendue accidentée des rêves naufragés, devenus réalité par l’intention qui ne se nomme pas, n’en finit plus de chercher ses limites.
Redonner de la vie à la vie.
Prendre sa part.
Son rêve.
Se réveiller.
Vêtu de son identité, entité façonnée au gré des empathies incontrôlées, incontrôlables, un grain de sable dans le monde des illusions.
Masques transparents, idée d’un moi multiplié à l’infini pour ne faire qu’un qui ne s’ignore plus.
En silence.
Comme un pas de danse sans fin sur une musique qui ne s’entend que de l’intérieur.
La curieuse chorégraphie, heureuse géométrie d’une âme Phoenix qui prenait conscience d’elle même.
C’est le feu sacré qui s’éveille dans le cœur de celui qui cherche des questions à vivre.
Au pays des merveilles il y a des enfers à traverser et au coeur de ces enfers, des rêves à réveiller.

Vanina Bruna