Perdus

 

théâtre rupture diluvienne cécité potentielle cieux rabougris silice délavée stylet de conquérant salissures époustouflantes
revienne le chemin de l’orage pour qu’il proclame l’avènement incertain des rédemptions honnies
le parjure d’un soir retentira si fort dans la cour aux chérubins qu’il faudra bien s’enhardir de la mesure syncopée des souvenirs reclus
nous avons perdus ce que les paradis sont : véritables ! 
G.AdC