Ouverte

MOI

 

Je traverse les mots

en marchant sans boussole
ma poésie est ouverte
comme une plaine

Je ne rencontre personne
si ce n’est moi
qui passe
sans me regarder

Anise Koltz

■ Anise Koltz  sur Terres de femmes  illustrée par mes soins : 
L’Ailleurs des mots
Béni soit le serpent
[Dans mes poèmes] (poèmes extraits d’Un monde de pierres)
[Gémeau] (poème extrait de Soleils chauves)
Je me transforme (poème extrait de Je renaîtrai)
[Qu’ai-je emprunté à la chair maternelle ?] (poème extrait de Galaxies intérieures)