Mes mains traversières

mes-mains-nbMa main couleur de feuille douce
brunie par l’automne

ma main volubile oiseau qui glisse
sur le papier crisse
sous la lime feutrée de la plume

ma main caresse un peu rêche
les lignes grenues constellées d’encre

j’affole les jours

pulpes et os menus grésillent
au creux des pages

crêpelures montent vacillent
plongent

mes mains chenilles ondulent
indépendantes libres
s’animent

dansent
s’indolentent

agiles phalanges
vie papillonnante
au-dessus de la vague

paumes cueilleuses de figues mûres
de framboises mille étoiles
d’encre piquetées
sur la peau

mes mains traversières à travers temps
corps légers d’apesanteur

ma main confidente
gardienne des mots
qui sécrètent leur suc
sous la toile

ailes éployées
rémiges au vent
voiles dansant
vers la lumière.

Angèle Paoli