Fragment de Venise

Dans Venise la rouge,
Pas un bateau qui bouge,
Pas un pêcheur dans l’eau,
Pas un falot.

 ***

Seul, assis à la grève,
Le grand lion soulève,
Sur l’horizon serein,
Son pied d’airain.

  ***

Et qui, dans l’Italie,
N’a son grain de folie ?

Qui ne garde aux amours
Ses plus beaux jours ?

Alfred de Musset,
son portrait par mes soins

RETOUR VERS MA VENISE