Sur la Tamise Chanson 1975

Sur la Tamise

L’autre jour au téléphone
Tu racontais la belle histoire
Des amants de Vérone
Qui avaient perdu la mémoire.
Dans la chambre il faisait noir,
Tu décrivais l’étrange Venise
Que j’ai construit par désespoir.
Je voulais faire ma valise,
Arrêter de boire
Changer mes chemises
Rire enfin pour rien
Aimer le matin.

Refrain :
Aujourd’hui je n’ai pas d’excuses
Et je ne sais plus que faire
Pour franchir les écluses,
Aux jours heureux pourtant
J’y crois comme avant,
Aussi vrais qu’à tes diamants
Aussi bleus que tes grands yeux.

Je n’ai plus de téléphone
Tu ne m’appelles plus le soir,
J’ai l’humeur vagabonde
J’aimerais t’émouvoir.
Je marche seul dans le noir
Je ressasse des sottises
Sans m’en apercevoir,
Bien sûr je t’idéalise
Tu ne peux pas savoir.
Ici sur la Tamise
Seul avec ma machine
Dis, tu imagines !

Refrain