Une langue incertaine

 

J’ECRIRAI SUR TON VISAGE

J’écrirai sur ton visage
des mots qui ne servent à rien
tu ne parleras dans le regard des autres
qu’une langue incertaine
aux mensonges forcés
à même la peau
l’inutile douleur du tatouage
pour tout dire

 

TI SCRIVARAGHJU IN FACCIA

Ti scrivaraghju in faccia tanti paroli vani
chi’n u sguardu di l’altri parlarani
una fabeta di lingua
a fior’ di visu una bucìa un calcosa
o micca, a saparé tu
calchì dulori ghjustu
capaci à dì
u guasgi tuttu

Stefanu Cesari