Lao-Tseu / 道 德 經

 

 

 

 

 

 

Peu d’œuvres ont donné lieu à autant de traductions différentes, d’interprétations, de déformations que le Tao-të-king (ou Tao-tö-king) et rares sont les auteurs dont la vie a suscité autant de légendes que Lao-Tseu.
Lao-Tseu est un surnom que l’on traduit généralement par « Le Vieux » sans que ce terme soit péjoratif. Il aurait été archiviste à la Cour impériale de Chine au VIe siècle avant l’ère chrétienne. Au déclin de la dynastie des Zhou, il se serait retiré à l’ouest du pays. Arrivé à la frontière – à la passe dite de Han Kou –, il aurait transmis au garde le texte qu’il avait rédigé et qui comporte plus de cinq mille caractères chinois. Puis il disparut.

Voir quelques passages de cette oeuvre  adaptés et illustrés par mes soins: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

 

Lecture par Michael Lonsdale