Sept et quarante / 07h40

Photo : autoroute de la banlieue de Rome.
Au fond  il Palazzo della Civiltà Italiana,
que les romains désignent comme
Il Colosseo quadrato – Le Colisée carré.

Sortir de la ville
ne coûte rien
juste le péage
du réveil
et quelques pensées
de seconde main.
Sur les cotés, des pêchers en fleurs
et des quartiers populaires.
Moi d’abord
quand je passe
je détourne mon regard
sur ce que je n’attend pas.
Si seulement il était plus tard
je t’appellerais
en inventant le nom
et aussi
le chemin du retour.

Marco Annicchiarico
De son recueil : « e poco più lontano »
Chez LitoColle / Venezia 2009
traduction par mes soins

 SETTE E QUARANTA

Uscire dalla città
costa poco,
solo il pedaggio
del risveglio
e qualche pensiero
di seconda mano.
Ai lati, fiori di pesco
e case popolari.
Io per primo,
quando passo,
giro lo sguardo
dalla parte che non aspetta.
Se solo fosse più tardi,
ti chiamerei,
inventando il nome
e insieme
la strada per tornare.

Marco Annicchiarico