Paris Effel

Tour Eiffel cesse de me dévisager comme ça
Si je t’offre un sonnet en vers de quatorze syllabes
(Un mètre assidûment cultivé par Jacques Réda)
Ce n’est pas pour que tu me toises de cet œil de crabe

Des toises, certes, tu en as et cette couleur « drab »
(Terne, comme disent les Anglais) du crabe tu l’as
Malgré le mercurochrome du mini-um dont la
Ville soigne tes griffures causées par vents et sables

Entre tes jambes écartées passe la foule épaisse
Qui te lorgne les dessous, que ne voiles-tu tes fesses
(D’ailleurs théoriques) il y a des enfants ici

Qui s’en retourneront bientôt rêver dans nos campagnes
Par trouble amour d’une géante à jamais pervertis
Comme hameaux intranquilles au pied d’une montagne.

Jacques Roubaud

Voir : Robert Delaunay, Eiffel Tower,
1926, Museum of Modern Art