Miroir opaque

ni mirages ni tentationsne traverseront le miroir opaque.Demain matin je prendrai une douche,
rien d’autre n’est sûr.
Un avenir d’eau et de talc
où rien n’arrivera, où personne
ne frappera à cette porte. Le fleuve
oblique coulera entre la vapeur et moi,
et comme un ermite je resterai assis
sous la pluie tiède,
mais ni mirages ni tentations
ne traverseront le miroir opaque.
Immobile et silencieux, parcouru
de ruisseaux infinis,
je resterai immobile dans le courant
comme un tronc ou un cheval mort,
et finirai échoué dans les pensées
au bord du delta solitaire de l’esprit
enchevêtré comme un sexe de femme.

Valerio Magrelli

Le voir devant sa bibliothèque