Ma part d’ombre

 

 

 

J’écris pour la durée
la durée de l’absence
———–Volets clos
je nourris ma part d’ombre
vorace.

Marilyne Bertoncini
Extrait de La Main d’Ombre