Le temps arrêté

 

 

 

Nous avons hérité, du temps où l’on vivait de la terre,
une mentalité et des régimes aujourd’hui dépassés.
Il faut changer, nous adapter à des réalités nouvelles.
Contrairement à la terre, divisible et contrôlable,
la science, elle, ne l’est pas.
Nulle armée ne peut conquérir la sagesse,
nulle police ne peut arrêter le progrès.
Aujourd’hui, se souvenir est une perte de temps.

Shimon Peres
Interview Paris Match /11 mars 2013.