Contempler les failles

Ce que je ne voulais pas être
Ceux que je ne voulais pas être
Ce qui en moi demeure
Ce qui est en soi
À nos dépens
Nous laisse sans voix
Pour écouter
Pour dire
D’où l’on vient
Où l’on va
À contempler les failles
Silencieusement
Sidérales
Et habiter
Racines à l’air
Des espaces recouverts
Par deux générations de saisons.

Gladys Brégeon