Le Vide selon Lao Tseu – 老 子 – (11)

13627387105232_fTrente rayons convergent au moyeu
Mais c’est le vide médian qui fait avancer le char

On pétrit la glaise pour façonner le vase
Mais c’est son vide interne  qui en fait l’usage

Une maison est percée des portes et de fenêtres
Mais c’est de son vide intime que dépend sa destination

C’est pourquoi le rôle vient de l’être
Tandis que la charge naît du non-être

Lao Tseu 老子
Traduction du mandarin  et adaptation : G.AdC
三十幅共一轂,

當其無,有車之用。
埏埴以為器,
當其無,有器之用。
鑿戶牖以為室,
當其無,有室之用。
故有之以為利,
無之以為用。

 

 

 

 

 

 – L’être est, le non-être n’est pas – avant Platon:

« Eh bien donc ! Je vais parler ; toi écoute et retiens mes paroles qui t’apprendront quelles sont les deux seules voies d’investigation que l’on puisse concevoir. La première dit que l’Être est et qu’il n’est pas possible qu’il ne soit pas. C’est le chemin de la Certitude, car elle accompagne la Vérité. L’autre, c’est : l’Être n’est pas et nécessairement le Non-être est. Cette voie est un étroit sentier où l’on ne peut rien apprendre. Car on ne peut saisir par l’esprit le Non-être, puisqu’il est hors de notre portée ; on ne peut pas non plus l’exprimer par des paroles ; en effet, c’est la même chose que penser et être.  »
Les penseurs Grecs avant Socrate, Parménide d’Élée (fragments), [La voie de la liberté], Fragment 4-5, Garnier-Flammarion page 94.