ÉTHIQUE-ESTHÉTIQUE

JUIN
23
2018

Wim Wenders : La face cachée de la terre

Portrait de Wim Wenders / Google images

Des « Images de la superficie de la terre » que Wim Wenders, le célébrissime réalisateur de  -Paris,Texas -(1984), Les ailes du désir (1987) et Buena Vista Social Club (1999) a ramenées de ses périples américains pour les repérages de ses films. L’exposition rassemble des photographies panoramiques de grandes dimensions réalisées dans l’ouest américain, à Cuba. Une recherche poétique des lieux et des instants. Un travail minutieux qui fait penser aux peintures d’Edward Hopper- , artiste auquel il doit probablement sa plus grande inspiration. « Avec Hopper – dit Wenders – on perçoit que chaque chose est vraiment derrière l’angle. Le prélude à l’action est là. Ses peintures sont les calmes avant la tempête « .
L’horizon, la dimension de l’infini, la couleur sont les caractéristiques dominantes de ce travail photographique. Certains panoramiques sont tirés sur plus de 4,50 mètres de longueur. Une sorte de CinémaScope en 16/9 ième dont le cinéaste, ami de Jean Nouvel et amateur d’Architecture dit « les dimensions sont étroitement connexes aux lieux qui sont représentés dans les photographies. Le format des images comme sur l’écran des salles obscures permet aux spectateurs de se plonger intégralement dans l’action supposée, en expectative ! »                                                         Une démarche projectuelle semblable à celle des Architectes en quelque sorte.

Les images

 

 

COMMENT : Off
About the Author
Guidu Antonietti di Cinarca Architecte DPLG, né en 1950 à Ajaccio, Président d'Archipel Architectes Associés : _________________ " Servir l’humain plutôt que le profit ! "