LE MONDE A REINVENTER Les nuages ne partent plus en vacances une année entière Les cimetières commencent à s'ennuyer Le mendiant se dissimule derrière un geste descriptif Le hasard et la certitude sont en contradiction Parce que le monde est à réinventer L'eau a fini de couler l'écume à un parfum sans attrait On n'entend plus au loin la flûte du berger Il n'a plus besoin de tondre ses moutons Personne ne porte plus de laine ou ne sait plus tricoter Parce que le monde est à réinventer Puisque le monde est à réinventer Nous allons le réinventer

Photo : Lætitia Antonietti

LE MONDE A RÉINVENTER

Les nuages ne partent plus en vacances une année entière
Les cimetières commencent à s’ennuyer
Le mendiant se dissimule derrière un geste descriptif
Le hasard et la certitude sont en contradiction
Parce que le monde est à réinventer

L’eau a fini de couler l’écume à un parfum sans attrait
On n’entend plus au loin la flûte du berger
Il n’a plus besoin de tondre ses moutons
Personne ne porte plus de laine ou ne sait plus tricoter
Parce que le monde est à réinventer

Puisque le monde est à réinventer
Nous allons le réinventer

Guidu Antonietti di Cinarca